Rechercher dans ce blog

samedi 19 août 2017

Allah est-il contre Dieu ?


Le temps est sombre, Peuples de foi de la terre ;
Des hordes belliqueuses d’orient déferlent,
Ravagent des pays entiers ; détruisent les mémoires,
Violent les civilisations et les populations,
Disent qui est bon ou mauvais croyant,
Sacrifient sur l’hôtel ceux qu’elles nomment martyres
Aux motifs qu’elles sont du bon rivage,
Et  disent la vérité d’Allah.

Des terres du Nord de la terre ou de l’occident
A coup d’explorateurs, de missionnaires, des capitaux,
Des colons et d’esclavagisme, les troupes disent avoir le pouvoir,
Colonisent pour leurs intérêts, dominent les esprits,
Arrachent des mains des fils du pays les pouvoirs,
Les redistribuent aux autorités crées de toute pièces
Pour mieux dominer, au détriment des pouvoirs millénaires
Des civilisations africaines et sans honte,
Disent qu’ils apportent la vérité de Dieu.

Le mal d’orient a surgi et jusqu’en occident terrorise ;
Il a pénétré les sociétés entières, reconfiguré les cultures
Pour faire de chaque individu, le siège de l’idéologie du mal
L’agent, le guerrier, cet exécuteur qui, sans humanité  égorge
Ceux qu’il accuse de  mécréance.
En idéologie et en pratiques, ces hordes ont envahi l’Afrique ;
La pauvre Afrique, dans sa subsaharienne contrée, est gangrenée,
De son Est et de son Nord, des régiments y sèment la mort
Avec un déconcertant mépris, et se sont donnés entre autres motifs
Qu’ils ont affaires aux Noirs.

Pauvre Afrique ! Son Nord, est de son ensemble détaché,
Pour être érigé en Maghreb « islamique » avec l’aval des Etats
Qui par- là, intègrent l’orient envahisseur,
Asservissent les civilisations d’Afrique, travestissent les pensées
Et renforcent les dominations malfaisantes sur la pauvre Afrique.

L’orient est malfaisant par ses hordes et son idéologie certes !
Les pays du Nord de la terre  par d’autres cortèges dominent une Afrique
Mille fois infantilisée, vendue au plus offrant et donnée au plus  persuadant
Par ses fils et filles gagnés par la fièvre du pouvoir et de la richesse.
A coup des menaces, d’astuces et de cadeaux, le Nord,
A cause de Dieu, et pour Dieu, offre le pouvoir et la fortune
Aux Princes régnant  mille et un bénéfice,
Et s’ils les ont déjà, créent de nouvelles royautés bien obéissantes,
Pour mieux dominer les âmes et les pays de la pauvre Afrique.

Dieu ou Allah ; comme il doit regarder tout cela avec peine.
Qui peut dire, affirmer avec  cette vérité qui n’est pas celle de l’humain,
Qu’Allah ou Dieu lui a expressément ordonné de conquérir les pays,
De  détruire les civilisations et les pays, de terrasser les peuples,
De dépouiller les peuples de leur culture et de leurs fortunes,
De faire des esclaves, de séquestrer et vendre la vie,
Et de violer en son nom ?

Africains ; vous Africains ; Allah est-il contre Dieu ?
Où est-ce qui emmène dans vos  terroirs les hordes du nord et d’orient ?
Vous qu’elles ont assujettis, asservis et dominent encore
Par l’idéologie, les biens matériels et monétaires ?
Et comme le fils menteur voulu donner à Jésus un pouvoir
Qu’il n’en avait pas, eux aussi vous proposent
Celui que par votre peuple, vous avez déjà,
Mais que par manque de vérité envers vos citoyens,
Et pour le garder indéfiniment, vous leur vendez la substance,
Et ainsi, ces régiments pervers venus d’ailleurs sont vos maîtres.

Africains d’Allah et de Dieu, vous faites la chasse à ceux d’entre vous qui,
A l’authenticité africaine est resté fidèle ;
Ils sont irréligieux dites-vous ;
Ils sont à bannir de la surface de la terre, criez-vous ;
Etes-vous dans la certitude de la vérité d’Allah ou de Dieu ?
Et votre agir obéit-il à la rectitude ou à la règle de la véritable foi ?

Et vous, sujets africains de l’authentique civilisation ;
Vous aux incrédulités connues ;
Vous ignorez même jusqu’à vos croyances qui élèvent ;
Qui élèvent à la plus grande des saintetés, et donnez cours
A la vie rythmée par l’idéologie et les pratiques des sortilèges.
Par calcul ou ignorance vous êtes d’une grande naïveté ;
Quémander est votre caractéristique ;
Regarder sous la table alors que tout est au-dessus, vous est naturel.
Lorsque les mains sont tendues,
La vôtre, parce qu’elle est quémandeuse, est toujours en dessous.
Quand sera-t-elle au-dessus parce qu’elle donne, même les ordres ?

Orient, Occident, pays des terres du nord de la terre,
L’homme d’Afrique sur l’échiquier est un pion ;
Seul  votre fortune compte et Dieu un système de domination.
Africains de la pensée d’Allah ou de Dieu ; comparés à ceux qui,
D’orient, d’occident ou des terres du nord de la terre,
Etes-vous  plus justes et gens de bonne foi ?
Et vous qui êtes de l’authentique africanité ;
Que vous offre le monde des sortilèges ?
L’Afrique n’a-t-elle pas une spiritualité qui enseigne le bonheur ?
Et l’être suprême  immanent  qui fonde la foi de l’Africain
N’est-il pas à considérer ?
Et le temps de la clarification  n’est-il pas venu ?

le 09 juillet de l’an 2017
Enregistrer un commentaire